Stade Olympique des jeux de 2004 à Athènes

Un saut au stade olympique

Urbex dans le stade Olympique d’Athènes

Je suis adepte d’urbex, vous savez, l’exploration de bâtiments abandonnés. Et à Athènes je ne voulais pas manquer de visiter le stade Olympique des jeux de 1994. En faisant des recherches j’étais tombée sur plusieurs articles de 2014 qui indiquaient que le complexe était à l’abandon et dans un état avancé de délabrement.

Le stade Olympique et l’organisation des JO auraient coûté jusqu’à 13 milliards d’euro à la Grèce. Bien entendu les retours sur investissement n’ont pas été à la hauteur des attentes et la crise financière a ruiné les espoirs d’entretien de cet immense espace. L’utilisation des infrastructures mises en place n’avait pas été non plus pensée et la plupart d’entre elles étaient donc à l’abandon.

Je m’enfonçais dans le Nord d’Athènes jusqu’à une station lointaine de métro. L’entrée du stade Olympique se trouve juste à la sortie. L’architecture grandiose est impressionnante. D’immense arches blanches jalonnent l’entrée principale.

Stade Olympique Athènes
Flamme détruite du stade Olympique d'Athènes

Effectivement on croise bien peu de monde. En abordant l’un des stades on remarque divers sculptures détériorées qui symbolisaient peut être la flamme olympique. Des personnes entrent dans le bâtiment qui semble être partiellement utilisé pour l’escalade. Dans l’ancien vélodrome deux motos tournent en rond sur la piste jadis dédiée aux vélos. Plus loin une piscine est elle aussi en activité. Il semble donc que le complexe Olympique ne soit pas tant abandonné. Ou alors que des efforts récents aient été faits pour l’utilisation des espaces sportifs ?

Course dans vélodrome Olympique à Athènes
les gradins de la piscine du stade Olympique

Une autre piscine contient encore de l’eau mais les gradins sont vides et de nombreuses rangées sont délabrées. Il est toutefois impossible d’y entrer. Des grilles protègent l’enceinte et une voiture de sécurité circule régulièrement. Un autre stade semble tenir lieu de salle de spectacle. En contournant l’un des bâtiments on rencontre une chaise solitaire et une corde qui sert peut être à ceux qui veulent s’entraîner à l’escalade… ou aux aventuriers qui veulent explorer les toits ? En regardant à travers des vitres sombres on découvre des centaines de sièges empilés qui attendent des spectacteurs.

Coursives du stade Olympique d'Athènes
Stade Olympique d'Athènes
L'état du stade Olympique d'Athènes

C’est surtout l’immensité des lieux,le peu d’usagers et le manque d’entretien qui donnent cette impression de vide et d’abandon. Pour le reste, voilà encore une preuve qu’il faut se méfier des apparences et de certains médias qui amplifient parfois l’état de délabrement des infrastructures. Pour les amateurs d’architecture un détour vers le stade Olympique s’impose !

One thought on “Un saut au stade olympique

  1. J’ai visiter Athènes il y a quelques année, et tout comme toi je suis aller faire un tour au parc Olympique. C’est vrai que c’est impressionnant toutes ces installations à la fois moderne et design mais totalement laissé à l’abandon, seule le stade est encore utiliser par une équipe de foot d’Athènes (l’AEK me semble-t-il) Superbes photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *